Zoom sur le métier de Business Developer

financial, planning, report

Le métier de business developer est clé pour booster l’activité d’une entreprise. Il doit réactif face aux nouvelles tendances du marché, a l’œil pour profiter des opportunités et pour remonter les retours clients concernant les produits et services de l’entreprise. De plus, il génère de nouveaux partenariats bénéfiques à la croissance du chiffre d’affaire de la compagnie.

Quelles sont les missions du business developer ?

Le métier de business developer demande avant tout de prendre part à la définition de la stratégie commerciale d’une entreprise. En effet, il s’agit de concevoir un plan de développement, à la fois de court terme et de long terme. Le business developer cherche à dénicher de nouveaux partenaires commerciaux, de nouveaux clients ou encore à renouveler les gammes de produits. En résumé, il actionne et renouvelle les leviers de croissance de sa compagnie.

Quotidiennement, il vérifie le bon déroulement des opérations du business plan et a une idée majeure en tête : apporter de la valeur ajoutée à son client. Il crée une relation de confiance avec celui-ci et connait son entreprise sur le bout des doigts. 

Quelles sont les qualités indispensables pour être business developer?

Curieux, le business developer est à l’affut de brèches du marché dont il peut faire profiter son entreprise. Il aime se tenir au courant des tendances de son secteur et sait les appliquer à la structure de son entreprise. Il est rapidement capable de s’adapter à un nouveau milieu et à de nouvelles cibles de clients. Pour cela il aime innover et sortir des sentiers battus.

Le métier de business developer exige non seulement de bonnes capacités d’analyse et de synthèse mais aussi de fortes aptitudes commerciales. Ainsi le business developer est-il doué pour les négociations. Il sait se montrer convaincant afin d’élargir son portefeuille de clients. Il est autant à l’écoute du marché et des besoins de sa compagnie qu’à la disposition de ses clients.

Enfin il dirige une équipe sur des projets de développement. Il sait comment être un fin stratège mais également un excellent leader.

Quelles compétences techniques sont valorisées ?

S’il possède des compétences marketing, juridiques et économiques il est d’autant plus apte à comprendre les besoins et le positionnement de l’entreprise. Ce sont des atouts pour pouvoir rapidement développer de nouvelles stratégies de croissance. La connaissance de techniques de vente et de prospection est un plus.  

Une bonne maîtrise de l’anglais ou d’une seconde langue est valorisée. Pourquoi ? Car le business developer se doit d’être un orateur convaincant capable de s’adresser à un large public.

Quelles formations et quelles opportunités d’évolution ?

Plusieurs formations y mènent :

  • Des formations universitaires en ventes, marketing, en finance ou en management de projets
  • Un cursus en école de commerce en d’ingénieur, de préférence avec une spécialisation en marketing, finance ou gestion. Cette formation peut également être renforcée par un master spécialisé (par exemple en stratégie et développement d’affaires ou en entrepreneuriat)

De manière générale le business developer a un diplôme de niveau Bac +5. S’il n’a pas suivi une de ces formations il peut tout de même prétendre au poste à condition de posséder de solides bases commerciales et de l’expérience.

En gagnant de l’expérience le business developper devient business developer sénior puis business developer manager ou directeur du business développement. A terme, il peut prétendre au poste de directeur commercial, marketing ou encore de directeur général.

Qui recrute ces profils en ce moment ?

Les startups et les entreprises spécialisées dans le secteur du web sont friands de ce métier. Cependant de plus en plus de compagnies traditionnelles recherchent des business developers pour optimiser leur croissance et soutenir leurs gestionnaires de compte. http://www.sportune.fr/business/cest-quoi-etre-business-developper-au-psg-on-en-parle-avec-mohamed-brakhlia-234058

Par ailleurs le business developer peut aussi exercer une activité de consultant en étant indépendant.

Pour quelle rémunération ?

En fonction de ses réussites le business developer touche aussi des commissions qui font varier son salaire fortement.

Ce métier vous intéresse ? Vous pouvez dorénavant postuler sur notre site : https://gethejob.fr/