Quel retour pour les salariés français au travail le 11 mai prochain ?

conference room, table, office

44% des salariés français présenteraient une détresse psychologique depuis le confinement !  C’est un des nombreux enseignements de l’étude conduite par Empreinte Humaine & Opinion way. Elle a étudié la détresse psychologique liée à la conjoncture sombre actuelle et au confinement. On vous laisse découvrir tous les résultats détaillés de cette étude ici. Dans ces conditions, quel retour au travail après le 11 mai pour les salariés français?

Un retour qui va se faire par étape et à… distance

Tout le monde l’aura bien compris, la majorité des salariés restera chez soi le 12 mai. En outre, le télétravail reste fortement encouragé quand cela est possible. Ce qui ne veut pas dire réduction du stress… la problématique de la gestion des collaborateurs à distance persistera car dans la plupart des cas : les entreprises n’étaient pas prêtes à gérer leurs collaborateurs à distance toute la semaine.

En effet, la plupart d’entre elles autorisaient un à deux jours de télétravail, le reste étant calqué sur un modèle présentiel. De plus, l’activité va devoir redémarrer, on s’attend à ce que les salariés se retrouvent assez rapidement dépassés pour rattraper le mois d’arrêt…

Les DRH, dans la ligne de front

Les DRH ont un rôle essentiel dans la gestion de cette crise en entreprise. Ils apportent un soutien clair entre la gestion des dossiers administratifs, de la paie, du chômage partiel, du télétravail, de la communication interne avec les salariés.

Pour conséquent, la profession RH dans son ensemble est sous tension car pour la question du retour ne se pose pas pour eux. En effet, la profession gère à distance tous les dossiers depuis le début de la crise et n’a pas vraiment chômé.

Quid des risques psychosociaux sur ce qui sont en première ligne? Quelle évolution sur leur métier? Gethejob.fr et ses partenaires : Langara recrutement et Persona RH s’intéressent à la façon dont les RH gère cette crise et leurs attentes quant au futur : n’hésitez pas à répondre anonymement à notre grande enquête sur l’impact du covid-19 sur votre profession : répondre à l’enquête

Un accompagnement sera nécessaire 

“Le télétravail forcé, l’isolement, la perte de repères (…) fragilisent une partie de la population, tous âges confondus. A contrario la crise alliée au confinement favorisent déclic et évolution. La vie normale au rythme effréné a laissé place à l’introspection chez les individus ; quant aux entreprises, la transition vers de nouveaux modèles d’organisation se fait dans l’urgence” déclare Raphaële Romon coach de cadres et dirigeants, fondatrice de Persona RH.  

Il semble que les RH on du pain sur la planche avec accompagnement ou non.

Enfin, nous souhaitons un bon retour au travail aux salariés français qui vont pouvoir reprendre et bon courage aux autres…